C’est une technique de traitement réalisée au Bloc interventionnel. Elle consiste à placer un radioélément au contact de la tumeur ou dans le lit opératoire.

Tout a commencé en 1896 à Paris par la découverte de la radioactivité naturelle par Henri Becquerel. Puis dès 1901 Pierre et Marie CURIE commencent à utiliser les radiations à des fins médicales (en mettant en contact des éléments radioactifs avec les tumeurs quand elles sont externes ou accessibles).

L’apparition de radioéléments très maniables tel que l’iridium 192 (Ir 192) associé aux nouvelles techniques de Chargement différé et aux progrès informatiques pour la Dosimétrie ont permis le développement considérable de la curiethérapie.

 

Suivant la lésion à traiter nous distinguons :

La curiethérapie interstitielle ou endocuriethérapie :
Le radioélément est placé directement dans la tumeur ou le lit opératoire par l’intermédiaire de tubes vecteurs. Les organes types sont le sein, l’ORL, la verge et le canal anal.

La curiethérapie de contact :
le radioélément est placé au contact de la tumeur ou du lit opératoire. Nous distinguons :

Curiethérapie endocavitaire :
curiethérapie du fond vaginal ou utéro vaginale.

Curiethérapie endoluminale :
lésions accessibles par endoscopie (bronche, œsophage).