Si tous les cas de cancers ne peuvent être guéris en dépit de progrès incontestables, le dépistage et le diagnostic précoce sont souvent indispensables à un traitement plus précoce et plus efficace.

Comment diagnostiquer un cancer ?

Le diagnostic d'un cancer nécessite plusieurs étapes.
Tout d'abord, le médecin généraliste peut prescrire une série d'examens en fonction des signes initialement décrits (radiographie, échographie, scanner, imagerie par résonance magnétique, biologie, …).
Puis, il orientera le patient en fonction des résultats vers un spécialiste.

L'étape suivante consiste à prélever un fragment de la tumeur (biopsie) afin de réaliser un examen anatomopathologique et de déterminer la nature tumorale, ce qui permettra de délivrer un traitement adapté.
Cette étape peut être réalisée sous anesthésie locale si cela s'avère nécessaire. Parfois, une ponction est réalisée et permet l'examen des cellules cancéreuses (cytodiagnostic).
L'obtention de ce résultat peut prendre plusieurs jours voire plusieurs semaines. Dans certains cas, le médecin peut juger nécessaire de l'exérèse chirurgicale d'emblée.
Ce geste a une valeur diagnostique et constitue en même temps une partie du traitement.
Tous ces examens permettent alors d'établir le diagnostic de cancer avec certitude, d'apporter des précisions sur la nature et les caractéristiques de la tumeur et de décider du traitement le plus adapté. Le plan de traitement sera décidé par une équipe multidisciplinaire lors de réunions communes (RCP, réunions de concertation pluridisciplinaires) : chirurgien, oncologue médical, oncologue radiothérapeute, anatomopathologiste, radiologue et sera adapté à chaque patient.

Différents types de traitement peuvent être associés ou se succéder. Mais, deux types de traitement se distinguent :

  •     le traitement local ou loco-régional:

Il traite la tumeur ou la cavité opératoire et les premiers relais ganglionnaires de drainage. La chirurgie et la radiothérapie sont les deux traitements locaux des cancers. Le plus souvent les deux techniques sont associées afin d'augmenter le contrôle loco-régional.

  •     le traitement général ou systémique:

Il consiste à administrer des médicaments par les veines ou la bouche qui diffusent dans tout l'organisme afin de détruire ou d'empêcher les cellules tumorales de se multiplier (chimiothérapie, hormonothérapie, thérapie ciblée).
Cependant, le choix du traitement dépend des caractéristiques de chaque tumeur.