En quoi consiste le traitement ?

Le traitement de référence des cancers de la vessie est la chirurgie (cystectomie totale), éventuellement précédée par une chimiothérapie. Le geste chirurgical retire la totalité de la vessie et les ganglions attenants. Chez l’homme, la prostate est le plus souvent retirée pendant l’intervention (prostatocystectomie) ; chez la femme, le retrait de l’utérus est systématique (pelvectomie antérieure).

 

Le recueil des urines se fait :

  •     soit par la reconstitution d’une nouvelle vessie à partir d’une poche confectionnée à partir morceau d’intestin grêle placée sur le site anatomique de la vessie en continuité avec l’urêtre et avec réimplantation des uretères (entérocystoplastie ; néovessie iléale).
  •     soit par une poche artificielle placée sur l’un des côtés de la partie basse de l’abdomen. Cette poche recouvre la section d’un morceau d’intestin grêle fermé dans lequel sont abouchés les 2 uretères (stomie ; intervention de Bricker). Cette dérivation urinaire, plus contraignante que la précédente, a lieu quand la création d’une néovessie n’est pas possible, notamment quand la tumeur est proche de l’urêtre.

Exceptionnellement, seule une portion de la vessie est retirée (cystectomie partielle).
Malgré les progrès de la chirurgie et de la réanimation post-opératoire, la chirurgie des cancers de vessie constitue un geste chirurgical  lourd  que tous les patients ne sont pas à même de supporter, en particulier les plus âgés et/ou ceux ayant d’autres maladies associées, notamment cardiovasculaires en rapport avec le tabagisme.
Si la chirurgie n’est pas possible, lorsque que cancer reste localisé, l’alternative thérapeutique est un traitement par radiochimiothérapie concomitante.

Traitement du cancer de la vessie par radiochimiothérapie concomitante
Pour les patients ne pouvant avoir recours à un traitement chirurgical ou bien le refusant, l’équipe de radiothérapie de l’HEGP a développé ce type de traitement dès la fin des années 80, en partenariat actuellement avec les services d’urologie de Necker, Cochin et de St Joseph à Paris.
La radiochimiothérapie fait toujours suite à une résection transurêtrale (RTU) de la tumeur (voir supra).

 

Qu'est-ce que la radiothérapie ?

La radiothérapie est un traitement local destinée à détruire les cellules cancéreuses par l'utilisation de rayons X de haute énergie sur une zone très localisée du corps. La machine délivrant ce rayonnement s'appelle accélérateur. Pour les cas de cancers localisés à la vessie , la radiothérapie est effectuée sur le bassin (pelvis).