Nous avons vu que par l’intermédiaire du Réseau Informatique toutes les caractéristiques du traitement vont être transférées depuis les consoles de dosimétrie aux postes de traitement.

Deux étapes vont suivre

1- La mise en place

Elle s'effectue quelques jours après l’examen au Scanneur, sous l’appareil de traitement.

Elle permet une vérification du positionnement et des paramètres préalablement déterminés lors de la simulation.
Le patient est alors installé strictement de la même manière qu’il l’a été lors de la phase préparatoire, à l’aide ou non d’une contention personnalisée ; pour cela le manipulateur se servira des marques réalisées sur la peau ou sur le moyen de contention ( Marques qui devront être conservées durant le traitement ).

Les différents composants constitutifs de l’appareil de traitement (table, statif) vont se positionner, pour chacun des faisceaux utilisés, aux endroits déterminés par l’étude dosimétrique.
Le manipulateur, pour chacun des faisceaux de traitement, procédera à la réalisation d’images numériques à l’aide d’un système d’imagerie associé à l’appareil de traitement. Ce système est porté par un bras rétractable, solidaire du bras de l’accélérateur.

 

Les images numériques réalisées sont affichées sur une station de travail qui permet leur comparaison avec des images de référence ( DRR = image radiologique reconstruite ).

Cette séance de mise en place dure au moins 30 minutes. Elle doit être validée par un médecin radiothérapeute pour pouvoir débuter les séances de traitement.

2- Séance de traitement

  • A chaque séance, le patient est installé rigoureusement dans la même position. L'utilisation de caches ou de lames ( MLC ) est parfois nécessaire. Ils ont pour but de protéger les tissus et les organes sains. La durée d’une séance est de l’ordre de 10 à 30 minutes selon la complexité du traitement. L’irradiation en elle même ne durera qu’une vingtaine de secondes à une minute pour chacun des faisceaux.
  • Au moment de l'irradiation, le patient reste seul dans la salle. Un système audio-vidéo permet de rester en contact. Le rayonnement est indolore et invisible et non radioactif pour l'entourage du patient.
  • Durant le traitement il arrive que l’étude dosimétrique engendre des modifications. Le patient dans certains cas devra passer par une nouvelle phase préparatoire et une nouvelle mise en place.
  • Le nombre de séance est déterminé par le radiothérapeute à partir de l’étude dosimétrique et vous est donc spécifique. Le traitement dure en moyenne 4 à 8 semaines à raison de 4 à 5 séances réparties du lundi au samedi matin.
  • Une consultation de surveillance hebdomadaire avec le radiothérapeute est prévue pour assurer le suivi médical. En cas de besoin, un médecin est toujours disponible.

Une fois le traitement terminé, une consultation de fin de traitement avec le radiothérapeute est donnée, au cours de laquelle seront expliqués les différents examens de surveillances.