Quels sont les objectifs du traitement ?

Au moment du diagnostic, le cancer est localisé chez la grande majorité des malades (95%), c'est à dire qu'il n'y a pas de métastases.
Les objectifs du traitement dans ce cadre sont en premier lieu l'obtention de la guérison avec le meilleur contrôle possible de la maladie au niveau local et régional, mais également la conservation du sphincter anal en évitant la chirurgie (amputation ano-rectale qui conduit à la mise en place d'une stomie ou anus artificiel définitif ) : on parle de " traitement conservateur ". Ces dernières années, se sont développés les traitements conservant le sphincter utilisant la radiothérapie et l'association d'une chimiothérapie concomitante pour les grosses tumeurs.

 

Pourquoi la radiothérapie est utilisée comme traitement du cancer du canal anal ?

Le cancer du canal anal est une tumeur assez sensible à la radiothérapie (et à l'association radiothérapie-chimiothérapie) .
L'ensemble des éléments de votre dossier est discuté par les différents médecins (radiothérapeute, hépato-gastro-entérologue, chirurgien) et ceux-ci décident du meilleur traitement à vous proposer : radiothérapie seule, radiothérapie et chimiothérapie concomitantes, radiothérapie en préopératoire, chirurgie d'emblée.

 

Pourquoi la chimiothérapie est associée ?

L'administration d'une chimiothérapie de façon concomitante à la radiothérapie est décidée par le médecin radiothérapeute sur des critères de taille de la tumeur, de présence de ganglions ..., pour augmenter l'efficacité de la radiothérapie.

Certaines conditions de santé peuvent constituer une contre-indication à l'administration de cette chimiothérapie : trop grande fatigue, atteinte cardiaque ...

Enfin, vous pouvez recevoir dans certain cas un ou plusieurs cycles de chimiothérapie seule avant le début de la radiothérapie (chimiothérapie néo-adjuvante).